Détails

Massage Shirot shampi

80,00

Catégorie :

Qu’est-ce qu’un fascia ?

Fasciathérapie vient du mot "fascia" qui désigne le tissu conjonctif qui recouvre l'ensemble des muscles et des organes, de la tête aux pieds, de la profondeur à la périphérie. Ces fascias sont en partie élastiques, et peuvent absorber un stress physique ou psychologique entraînant une crispation de certaines zones. Le rôle du fasciathérapeute consiste à repérer les zones de tension et, à l'aide de massages, de manipulations ou encore d'immobilisations en des points d'appui manuels bien précis, à les rendre de nouveau mobiles et malléables. A terme, la fasciathérapie rééquilibre et stimule le potentiel énergétique. En cela, elle est très proche de l'ostéopathie.

La fasciatherapie est une technique indolore et non manipulative basée sur un toucher doux qui suit le mouvement lent des fascias. Les mobilisations du fascia, douces, et les points d’appui constituent les deux phases principales de l’approche manuelle en fasciathérapie

La fasciathérapie, pour qui ?

Généralement, la fasciathérapie est le "dernier recours". Les personnes entreprenant ce genre de démarche souffrent depuis longtemps et sont, bien souvent, passées auparavant par des techniques médicales classiques qui n'ont pas résolu leurs problèmes. Tout le monde est concerné, "du bébé à l'adulte, et plus particulièrement les sportifs dont le corps est soumis quotidiennement à des agressions physiques multiples. Cette technique douce, qui requiert une certaine qualité de toucher du praticien, ne présente pas de risques majeurs.

Pourquoi faire un massage des myofascias :

  • Relâcher les douleurs et les raideurs chroniques
  • Traiter les cicatrices
  • Réduire les spasmes, les crampes et les points douloureux
  • Amortir les maux de tête
  • Diminuer le stress et/ou l’anxiété
  • Améliorer les performances sportives
  • Traiter les blessures récentes ou antérieures
  • Remodeler les tissus après l’accouchement
  • Pour les troubles fonctionnels et digestifs, liés notamment au stress : migraines, acouphènes, constipation, maux de ventre 
  • pour accompagner les personnes souffrant de troubles physiques et psychiques résultant d’une chirurgie ou d’une chimiothérapie.

Deux ou trois séances suffisent en général à gommer le stress et la fatigue et à atténuer les douleurs.

Qu’est-ce qu’un fascia ?

Fasciathérapie vient du mot “fascia” qui désigne le tissu conjonctif qui recouvre l’ensemble des muscles et des organes, de la tête aux pieds, de la profondeur à la périphérie. Ces fascias sont en partie élastiques, et peuvent absorber un stress physique ou psychologique entraînant une crispation de certaines zones. Le rôle du fasciathérapeute consiste à repérer les zones de tension et, à l’aide de massages, de manipulations ou encore d’immobilisations en des points d’appui manuels bien précis, à les rendre de nouveau mobiles et malléables. A terme, la fasciathérapie rééquilibre et stimule le potentiel énergétique. En cela, elle est très proche de l’ostéopathie.

La fasciatherapie est une technique indolore et non manipulative basée sur un toucher doux qui suit le mouvement lent des fascias. Les mobilisations du fascia, douces, et les points d’appui constituent les deux phases principales de l’approche manuelle en fasciathérapie

La fasciathérapie, pour qui ?

Généralement, la fasciathérapie est le “dernier recours”. Les personnes entreprenant ce genre de démarche souffrent depuis longtemps et sont, bien souvent, passées auparavant par des techniques médicales classiques qui n’ont pas résolu leurs problèmes. Tout le monde est concerné, “du bébé à l’adulte, et plus particulièrement les sportifs dont le corps est soumis quotidiennement à des agressions physiques multiples. Cette technique douce, qui requiert une certaine qualité de toucher du praticien, ne présente pas de risques majeurs.

Pourquoi faire un massage des myofascias :

  • Relâcher les douleurs et les raideurs chroniques
  • Traiter les cicatrices
  • Réduire les spasmes, les crampes et les points douloureux
  • Amortir les maux de tête
  • Diminuer le stress et/ou l’anxiété
  • Améliorer les performances sportives
  • Traiter les blessures récentes ou antérieures
  • Remodeler les tissus après l’accouchement
  • Pour les troubles fonctionnels et digestifs, liés notamment au stress : migraines, acouphènes, constipation, maux de ventre 
  • pour accompagner les personnes souffrant de troubles physiques et psychiques résultant d’une chirurgie ou d’une chimiothérapie.

Deux ou trois séances suffisent en général à gommer le stress et la fatigue et à atténuer les douleurs.


CONTACT